Consultation homéopathie / ostéopathie

Retour vers les services

Consultation Homéopathie-Ostéopathie


Exerçant la pratique vétérinaire depuis 30 ans, j'ai rapidement été déçu des résultats durables de la médecine traditionnelle. les traitements classiques basés sur les "ANTI" (douleurs, biotique, dépresseurs) ne satisfaisait dans la durée, ni moi, ni le maître.
Pendant de longues années, j'ai pratiqué l'homéopathie journellement après avoir été invité à un week end d'initiation qui m'a convaincu que l'on pouvait toujours faire "quelque chose" de plus pour le bien du malade.


L'homéopathie comme les autres médecines "alternatives" sont basées sur le principe de l'Autoguérison (les anciens disaient la "Vis Naturac Medicatrix", ce qui veut dire la "Force guérisante de Dame Nature").
Il faut donc laisser la Nature guérir nos animaux (et nous même) mais surtout leur en laisser la possibilité ce qui n'est pas toujours le cas. En effet, l'animal devenu domestique doit désormais supporter les multiples conséquences de nos erreurs et de nos errances pour devenir ce que nous sommes.
Tous nos animaux prennent en charge avec une extrême fidélité, les souffrances de leur maître. Je pense que le cheval est peut être le mieux placé pour exprimer le bien être ou le mal être de son maître. Le chat le manifestera sans doute moins mais sera beaucoup plus "empathique" sans que cela se remarque vraiment.
Derrière un animal en bonne santé, libre d'exprimer pleinement les potentiels propres à son espèce, autrement dit heureux, il y a toujours un maître jouissant des mêmes privilèges.
A l'inverse, derrière un animal tourmenté et malade, il y a souvent un humain victime des mêmes maux.
Chacun a les animaux qu'il mérite car le reflet de ce miroir ne ment jamais.
L'homéopathie m'a rapidement montré ses limites pour "guérir" certaines pathologies chroniques, j'ai donc commencé à réfléchir avec les maîtres au bien être de leur animal dans le domaine de la diététique et de la vie sociale (le comportement).
Je pense que pour arriver à guérir un animal, il faut non seulement gérer sa lésion visisble mais surtout les causes de cette lésion . Il faut un environnement sain au point de vue comportemental et nutritionnel, pour que les médecines, qu'elles soient allopathiques ou alternatives, puissent donner leur pleine efficacité et pouvoir de guérison.
Les erreurs de diététiques et de nutrtion jointes à notre "mal être" à nous, sont à mon avis fortement responsables de nos maux. Les medécines manuelles et homéopatiques jointes à de bons conseils de "Bien Etre" peuvent mener au chemin de guérison.
L'homéopathie me rend encore d'immense service tous les jours mais elle ne peut hélas "remettre" un anmal "démis". J'ai donc appris à gérer les thérapies manuelles ( ostéopathie) pour remettre l'animal de sa dysfonction, l'homéopathie, prolongeant le traitement. Il faut bien sûr toujours modifier les causes de la dysfonction (nutrition, comportement , "empathie").
Pour comprendre les thérapies manuelles il faut se rendre compte que le corps est doté de mouvements imperceptibles qui sont censés être harmonieux .L'inventeur de l'ostéopathie  ( Sutherland au 19 ème siècle) a appellé cela le Mouvement Respiratoire Primaire car il existe dès la conception de l'embryon. Ce "MRP" est palpable dans tout le corps car tout est solidaire. Il n'y a qu'un seul ETRE. Il s'agit d'une médecine HOLISTIQUE (Holos en grec signifie tout entier) c'est à dire qu'elle prend en compte la totalité de l'individu.
En étant à l'écoute du patient, on perçoit un mouvement qui doit être régulier et doux partout. Les irrégularités ressenties montrent les zones de dysfonctions.
J'ai pris l'habitude de comparer les MRP normal à une plage où des vaguelettes viennent mourir tranquillement alors que lors de dysfonction, il peut y avoir tous les types de tempête maritime de la plus douce à la plus sauvage. Et selon les endroits où les dysfonctions sont les plus ressenties, on peut comprendre où se situe le trouble qu'il soit somatique (os, muscle, tendon, ...) ou viscéral.
Les mains de l'ostéopathe doivent alors s'efforcer de remettre le mouvement le plus doux et régulier possible en l'harmonisant avec lui même. il est donc important que l'ostéopathe soit lui même en parfaite harmonie.
Les résultats sont de plus en plus probants ce qui signifie, je pense, que la médecine manuelle conjuguée à l'homéopathie permet à l'animal et donc à l'humain qui l'accompagne de se diriger sur le chemin de la guérison que la Nature nous invite à suivre tous les jours.
LEGROS Marc
 

Dernière modification le 7 octobre 2016


Nos vétérinaires en charge de ce service

villefargeau
En savoir +

Legros Marc

Vétérinaire